Comment fabriquer sa propre marmite norvégienne ?

Consommer moins d'énergie, c'est essentiel cet hiver... Et l'une des sources d'énergie qui est la plus consommatrice, c'est la préparation quotidienne de nos repas. Entre la conservation, la cuisson, la préparation... C'est très énergivore !


Le saviez-vous ? La cuisson représente environ 7% de nos consommations d'énergie à la maison !


C'est pour cela que Don de Chaleur vous propose aujourd'hui de vous tourner vers les low-tech en créant votre propre cocotte norvégienne : une sorte de casier isolant (qu’on peut fabriquer en récup DIY) dans lequel on place une marmite chaude et qui permet de poursuivre lentement la cuisson sans consommer d’énergie.

Ça vous botte d'économiser environ 50% de l'énergie de cuisson ? Alors, let's go !



Crédit photo : Violaine Kitchen

LE TUTO POUR FABRIQUER SA MARMITE NORVÉGIENNE FACILEMENT

17 ÉTAPES POUR CONSOMMER MOINS D'ÉNERGIE AU QUOTIDIEN

LISTE DU MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR RÉALISER UNE COCOTTE NORVÉGIENNE HOME MADE

  • 2 rubans ou cordes

  • 2 anoraks

  • 2 serviettes-éponges

  • 5 à 6 ronds de cartons du même diamètre

  • Facultatif : une couverture de survie ou protection de pare-brise


PRÉPAREZ L'ISOLATION EXTERNE DE LA MARMITE NORVÉGIENNE

  • Posez 2 rubans ou cordes en croix sur une surface plate (de préférence une table ou à même le sol).

  • Posez un anorak ouvert sur le centre de la croix (face extérieure posée sur la croix).

  • Ajoutez le 2ème anorak ouvert également sur le premier, en le tournant d'1/4 de tour (face extérieure de l'anorak sur le 1er anorak).

  • Installez une couverture de survie ou une protection de parebrise. Étape facultative mais qui renforcera la chaleur de votre marmite norvégienne.

  • Posez une serviette sur les anoraks (même position que le premier anorak).

  • Posez la 2ème serviette de sorte à former une croix avec la première.

  • Déposez au centre de la croix de tissus, les 5 ou 6 ronds de carton.


DÉMARREZ LA CUISSON DE VOTRE PLAT

  • Pour cuire votre plat, prévoyez d'utiliser une casserole avec un couvercle afin de garder tous les bénéfices de la cuisson à la marmite norvégienne. Pour faciliter la démarche, choisissez une casserole assez petite.

  • Après l'avoir sélectionnée, démarrez la cuisson de votre plat comme vous le fait habituellement. Posez ensuite le couvercle sur votre casserole et portez-là à ébullition.

  • Avant de commencer la cuisson à la marmite norvégienne, pensez à bien respecter un premier temps de cuisson. Celui-ci dépendra de la recette que vous aurez choisie de réaliser.

  • Ensuite attendez que la casserole et son couvercle soient bouillants, et que le temps de précuisson soit écoulé, pour commencer la cuisson à la marmite norvégienne.


EMBALLEZ SOIGNEUSEMENT VOTRE CASSEROLE

  • Il vous faudra agir vite pour que la casserole n'ait pas le temps de se refroidir. Prenez donc la casserole et le couvercle que vous venez d'utiliser en cuisine et placez-là au centre des cartons de votre marmite norvégienne.

  • Directement après, repliez la serviette la plus haute sur la casserole. Faites ensuite de même avec la 2ème serviette.

  • Si vous avez décidé de faire l'étape facultative, repliez ensuite la couverture de survie ou la protection de parebrise.

  • Repliez le 1er anorak, puis le 2ème. Faites en sorte de colmater au maximum pour éviter de laisser entrer l'air. Une fois tous les anoraks repliés, nouez les manches de celui du dessus pour souder le tout.

  • Dernière étape : Nouez les ficelles tout autour de votre marmite norvégienne et laissez les en place jusqu'à la fin de votre cuisson.

  • Votre marmite norvégienne est maintenant prête !



Crédit photo : WikiHow

CONTROLEZ L'ISOLATION POUR SAVOIR SI VOTRE MARMITE NORVÉGIENNE EST HERMÉTIQUE

Quelques vérifications s'imposent !

Au bout de quelques minutes, contrôlez que l'extérieur de votre marmite norvégienne reste bien froid de partout (en essayant de la déplacer au minimum).

Si tout reste froid, c'est parfait.

En revanche, si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a une fuite de chaleur et que tout n'est pas bien calfeutré. Dans ce cas, ajouter une couverture autour pour renforcer l'installation.


FINIR LA CUISSON DE VOTRE PLAT ET RANGER VOTRE INSTALLATION

  • Après le temps de cuisson en marmite norvégienne indiqué sur la fiche recette de votre plat, ouvrez-là et prenez-là casserole avec des gants de cuisine, puis contrôlez la température et la cuisson.

  • Si le plat a trop refroidi ou n'est pas encore suffisamment cuit, terminez la cuisson de la manière traditionnelle.

  • Pensez à bien aérer les serviettes et anoraks utilisés pour la marmite norvégienne avant de les ranger.


À noter : Avant de consommer un plat cuit en marmite norvégienne, si vous constatez qu’il a trop refroidi et surtout s’il contient de la viande, vous devrez porter à nouveau à ébullition quelques minutes. En effet, le risque de développement microbiologique est très élevé entre 10 °C et 65°C et augmente avec la durée.



DES CONSEILS POUR PERFECTIONNER SA MARMITE NORVÉGIENNE ?

  • Si vous avez perçu une fuite de chaleur par le bas, c'est que vous devrez mettre plus de cartons sous la casserole la prochaine fois.

  • S'il y a une fuite de chaleur par les côtés, assurez-vous, la prochaine fois, que vous avez bien croisé les serviettes et les anoraks. Pour encore plus de solidité et d'efficacité, prévoyez une 3ème serviette ou un 3ème anorak la prochaine fois.

  • En cas de fuite de chaleur sur le dessus, ajoutez un couvercle au-dessus de votre marmite norvégienne.

  • Si l'isolation est correcte mais que le plat n'est pas assez cuit, c'est que le temps de précuisson n'était pas assez long (ou que la recette ne convient pas à une cuisson en marmite norvégienne). Et inversement !


POUR LES PLUS BRICOLEURS...

Je vous invite à découvrir la vidéo de Swann Périssé, pour la chaîne Youtube "Vert chez vous", qui vous explique en détail comment fabriquer une marmite norvégienne dans sa vidéo "Fabriquer un four qui ne consomme pas d'énergie".