Le Don de Chaleur, une réponse conjointe aux défis du climat, de l'énergie et de la cohésion sociale


Avec Don de Chaleur, nous souhaitons apporter une réponse concrète et solidaire à trois grands enjeux de société : l’urgence climatique, la crise énergétique et la précarité.







Dans la lutte contre le dérèglement climatique, chaque degré, chaque geste compte.


L'urgence climatique est l'enjeu du siècle pour notre société.


Depuis plus de 30 ans, les experts du climat, et notamment du GIEC nous alertent : le réchauffement climatique est un fait, il est lié aux activités humaines et aura des effets d’autant plus dévastateurs qu’il sera élevé. L’été 2022 nous l’a encore douloureusement rappelé : sécheresse, orages et inondations meurtrières, incendies incontrôlables, effondrements de glaciers - les effets du changement climatique sont désormais bien visibles, en France comme à l’étranger. Dans cette lutte, chaque degré, chaque geste compte : nous devons apprendre à modifier durablement nos comportements pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.


En France, l’énergie du logement représente un peu plus de 10% de nos émissions de CO2 : les consommations de fioul, de gaz et d’électricité représentent 1.3t de CO2 sur les 9.9t émises en moyenne par habitant (1).


Réduire cette énergie consommée à la maison, c’est préserver la planète.



La crise énergétique nous fait prendre conscience que l'énergie est un bien précieux


Suite au conflit en Ukraine et à la baisse des exportations de gaz russe, l’Europe et le monde sont plongés dans une crise énergétique sans précédent. En effet, avant le conflit, près de la moitié du gaz et un quart du pétrole consommés en Europe provenaient de Russie (2).


Cette crise nous fait prendre conscience que l'énergie est un bien commun que nous devons apprendre à préserver et à partager équitablement. Face à cette crise, la sobriété peut être subie (coupures, délestages, hausses des prix) ou volontaire et collective. En effet, chacun peut agir à son échelle : entreprises, collectivités mais aussi ménages, familles, particuliers.


Pour baisser les consommations d’énergie à la maison, il faut d’abord identifier ce qui consomme le plus, quels sont les ordres de grandeur, mais aussi quelles actions concrètes peuvent nous permettre de nous adapter et de réduire la facture.



Sobriété et lutte contre la précarité sont indissociables


Dans ce contexte d’urgence climatique et de crise énergétique, les plus précaires sont les plus exposés. La précarité énergétique touche aujourd’hui un français sur cinq (3). Les causes de la précarité énergétique sont diverses : état du logement - la France compte plus de 5 millions de « passoires thermiques » (4) -, équipements énergivores, faibles revenus…


Les conséquences de cette précarité énergétique sont toujours les mêmes : dégradation plus rapide du logement, inconfort, problèmes de santé, isolement social et difficulté de paiement des factures.


Pour être juste et collective, la sobriété énergétique doit s’accompagner d’une solidarité avec ces personnes en situation de précarité.


Enfin, nos difficultés actuelles ne doivent pas occulter une inégalité à l’échelle des pays : aujourd’hui dans le monde, 10% de la population n’a toujours pas accès à l’électricité (5).



Seule la force du collectif permettra d'adresser durablement ces grands enjeux de société


Chez Don de Chaleur, nous sommes convaincus qu’en ayant une approche collective, nous pouvons adresser durablement ces grands enjeux de société.


Nous avons défini trois indicateurs clefs qui nous permettront de mesurer notre impact :

  • Le nombre de personnes accompagnées vers la sobriété énergétique, dans le cadre du grand défi ou de nos autres activités ;

  • L’estimation du nombre de kilowattheures économisés grâce aux activités Don de Chaleur (avec un impact d’émission CO2 évitées) ;

  • Le nombre et le montant total des projets solidaires financés par Don de Chaleur.


Si vous aussi vous êtes convaincu que chacun a son rôle à jouer, rejoignez-nous ! On vous prépare plein de missions aux petits oignons !